Valve incompatible avec Ubuntu 19.10 : voici pourquoi

Si vous êtes adepte de jeux vidéo et que vous utilisez Steam avec un système Ubuntu, une mauvaise nouvelle est tombée ce week-end, à deux mois de la sortie d’Ubuntu 19.10.

Valve ne supportera plus la distribution Ubuntu dès la sortie de la version 19.10 d’Ubuntu Linux. La confirmation a été apportée ce week-end, sous forme de tweet, par le développeur Pierre-Loup Griffais. En cause : le choix de Canonical de cesser de supporter l’architecture x86 en 32 bits. Cette annonce radicale va générer des problèmes d’incompatibilité, avec lesquels l’éditeur ne souhaite pas devoir composer.

Valve est le premier à sortir du bois, mais pas le seul concerné. Le service de distribution GOG serait également touché par les premiers utilisateurs d’Ubuntu 19.10 en développement, sans les paquets 32 bits.

Solution : vous tourner vers une distribution différente

S’il est peu probable que Canonical change d’avis d’ici le mois d’août, les choses pourraient s’arranger à long terme. En attendant, sauf s’ils migrent vers une autre distribution plus conciliante, les gamers vont devoir composer avec les incompatibilités à venir au niveau des bibliothèques de jeux vidéo, à plus forte raison s’ils dépendent de Valve.

Source toolinux.com

Publicités
Publié dans Non classé | Tagué , , | Laisser un commentaire

Steam : les jeux Windows maintenant disponibles sous Linux

La version bêta du nouveau Steam Play est disponible pour tous les utilisateurs Linux. Elle inclut une distribution modifiée de Wine, appelée Proton, qui assure la compatibilité avec les jeux Windows.

 

Depuis 2010, Steam Play permet d’accéder aux versions Windows, Mac et Linux des jeux Steam sans devoir les acheter plusieurs fois. Depuis son lancement, plus de 3.000 titres ont été rendus disponibles sur Linux.

« Depuis deux ans, nous avons travaillé à la prise en charge de projets de compatibilité existants tels que Wine. Nous avons également intégré ces outils dans le client Steam afin d’offrir la même expérience de plug-and-play que celle offerte par les jeux Linux. Notre but est de permettre aux utilisateurs Linux de Steam d’accéder facilement à un plus grand nombre de jeux déjà présents dans notre catalogue. » – Valve

Quoi de neuf ?

- Les jeux Windows qui ne sont pas disponibles sur Linux peuvent être installés et lancés directement depuis le client Steam Linux, et bénéficient de la prise en charge native de Steamworks et d’OpenVR.
- Les implémentations DirectX 11 et 12 sont maintenant basées sur Vulkan, ce qui améliore la compatibilité du jeu et réduit l’impact sur les performances.
- Amélioration de la prise en charge du mode plein écran : la fenêtre des jeux en plein écran peut être étirée en continu jusqu’à la taille désirée sans interférer avec la résolution native de l’écran et sans que l’utilisateur ait besoin d’un bureau virtuel.
- Amélioration de la prise en charge de manettes de jeu : les jeux reconnaissent automatiquement les manettes prises en charge par Steam. Attendez-vous à encore plus de compatibilités de manettes que la version originale du jeu.
- Amélioration significative des performances pour les jeux parallélisés (multithread), par rapport à celles de la version conventionnelle de Wine.

Proton, l’outil de compatibilité Windows qu’utilise Steam Play, contient une version adaptée de Wine ainsi que des bibliothèques supplémentaires développées en parallèle. C’est un logiciel en open source que vous pouvez obtenir dès maintenant sur GitHub.

Liens

Steam Client beta
Détails (en français)

Source toolinux.com

Publié dans Non classé | Tagué , , | Laisser un commentaire

Où en est le MMORPG Ryzom, 13 ans après sa sortie ?

Qui eût cru que Ryzom, jeu en ligne massivement multijoueur (en anglais, MMORPG — massively multiplayer online role‐playing game) né un lointain jour de 2004, afficherait toujours présent treize ans après ? Et pourtant, malgré son graphisme vieillissant, il est indéniablement là… et bien là ! Quelles sont les raisons de cette surprenante longévité ?

Ryzom, qu’est‐ce que c’est ?

Ryzom est un jeu de rôle en ligne massivement multijoueur de type « science‐fantasy » et orienté liberté d’action. Jouable sous Windows, GNU/Linux et macOS, et présent sur Steam et Apple Store, il est disponible en français, anglais, allemand, espagnol et russe.

Le jeu se déroule sur Atys, une planète enchanteresse et singulière, modelée par la croissance gigantesque d’une végétation aux racines démesurées. Elle est peuplée de plantes intelligentes, d’inoffensifs herbivores, mais aussi de redoutables prédateurs.

DLFP

DLFP

DLFP

Vous pouvez y incarner l’une des quatre races d’humanoïdes la peuplant : les Fyros, les Matis, les Trykers et les Zoraïs, et choisir de rejoindre une des factions du jeu : les kamistes, les karavaniers, les rangers, les maraudeurs.

DLFP

Jeu de rôle, sans classe de personnages et dont l’affrontement entre joueurs (PvP) est consensuel, ce jeu en ligne massivement multijoueur orienté liberté d’action a de quoi séduire de nombreux types de joueurs.

Pour en savoir plus :

Une communauté accueillante, conviviale et active

DLFP

Un des atouts majeurs de Ryzom est sa communauté elle‐même. Petite, comparée à d’autres, elle a l’avantage d’être à taille humaine, à la fois accueillante et conviviale. L’entraide est réelle et spontanée.

Multilingue tout en gardant l’esprit familial, elle saura vous accompagner en communiquant en français, anglais, allemand, espagnol ou en russe.

Un jeu libre

Ryzom est l’un des rares jeux en ligne massivement multijoueurs commerciaux à être libres : client, serveur, outils et média. Être libre signifie qu’il attire une communauté vivante qui fournit des corrections et des fonctionnalités bien au‐delà de ce que l’équipe interne peut faire. Cela offre aux joueurs une opportunité unique de s’impliquer dans le développement du jeu, via les projets libres Ryzom Core ou Ryzom Forge.

La communauté du jeu est aussi souvent sollicitée pour tester un futur ajout et faire des suggestions d’améliorations. Cela se traduit en jeu par de régulières réunions de Ryzom Forge.

DLFP

Un jeu qui bouge

Petit jeu dynamique, Ryzom est en perpétuel mouvement, notamment grâce à ses bénévoles :

  • arrivée sur Steam en mai 2016, afin d’élargir sa visibilité commerciale ;
  • passage du jeu au mode « freemium » en mai 2017, pour faciliter l’accès aux nouveaux joueurs ;
  • ouverture de la zone de départ à tous les joueurs en février 2018, pour permettre aux débutants d’alterner les missions tutorielles de l’île de départ et la découverte du continent ;
  • nouveau contenu : ajout d’une nouvelle faction jouable, la faction Ranger (rite et missions) en mars 2018 ;
  • test bêta fermé de Pocket World Creator, en mars 2018 ; cet outil unique de création de mondes de poche est destiné à être utilisé par les joueurs, qui sont aussi impliqués fortement dans sa conception et ses tests ;
  • événements jeu de rôle (roleplay) et hors jeu de rôle (HRP) réguliers ;
  • les autres projets en cours de réalisation sont affichés sur la feuille de route du jeu.

Grâce à l’implication de sa communauté dans l’accueil des joueurs comme dans le développement du jeu, le jeu de rôle en ligne massivement multijoueur Ryzom a encore de beaux jours devant lui.

Source linuxfr.org

Publié dans Non classé | Tagué , | Laisser un commentaire

Libération du jeu Planète Blupi

Planète Blupi est un jeu réalisé en 1997 par la société suisse Epsitec SA. Il met en scène un petit personnage jaune nommé Blupi dans un jeu d’aventure proche d’un RTS (real‐time strategy, jeu de stratégie en temps réel).

Blupi vit tranquillement sur sa planète jusqu’à l’arrivée d’une étrange météorite qui tombe dans une région désertique. Ce n’est que bien plus tard que Blupi s’aperçoit que ses cultures sont saccagées par de grosses araignées. Eh bien, l’étrange météorite est en fait un vaisseau spatial qui transporte un robot très spécial.En effet, celui‐ci construit des usines, qui produisent à leur tour différents ennemis. Blupi doit dès lors exploiter à fond les ressources de sa planète pour parvenir à chasser ces intrus…

Le jeu a été libéré cette année (pour son vingtième anniversaire) et est désormais librement téléchargeable pour toutes les plates‐formes majeures (GNU/Linux, Apple macOS et Microsoft Windows).

Source linuxfr.org

 

Publié dans Non classé | Tagué , | Laisser un commentaire

Ouverture du site Libre Games Initiatives

Le jeu libre est un cas particulier du jeu indépendant et aujourd’hui très balbutiant. Mais ne pourrait-il pas se développer comme on l’a vu dans les logiciels ?
De nombreuses idées ont émergé ces dernières années concernant les jeux libres.

Le principe du site Libre Games Initiatives, et d’une éventuelle structure l’accompagnant, est de regrouper toutes ces idées et de réfléchir sur la façon de les mettre en oeuvre.

Logo Libre Games Initiatives

Dans un premier temps, le site reprend les activités jeux libres de l’association LanPower et les complète par des rubriques sur l’économie du jeu libre, les aspects juridiques et le développement : y sont regroupés des médias divers sur le sujet (radio, vidéo, livre) ainsi que des liens.

Une structure associée pourrait voir le jour si suffisamment d’énergie apparaissait. Il y a encore de nouvelles activités, de nouveaux métiers à créer ; le futur est à vous.
Le sujet vous intéresse ? Rejoignez-nous, on ne sera pas de trop.

Source linuxfr.org

Publié dans Non classé | Tagué , | Laisser un commentaire

Arduboy, une console « Game Boy » libérée

Cette mini-console est dédiée au retro-gaming. Elle est open-source et ressemble à s’y méprendre à… la Game Boy. Aucun doute : Arduboy devrait en séduire plus d’un.

 

L’Arduboy a été financée sur la plateforme KickStarter, ce qui a permis au concepteur de cette mini-console, Kevin Bates, de récolter plus de 383 mille euros.

Elle tient dans une poche et elle ressemble beaucoup à la Game Boy avec sa croix directionnelle et ses deux boutons. Elle embarque un écran OLED de 128×64 pixels, un SoC ATmega32u4 avec 2,5 KB de mémoire vive. Elle dispose d’un port USB 2 et d’une batterie de 180 mAh. Comme on peut le deviner avec son nom, elle est construite sur une base Arduino, et chacun pourra y développer ses propres jeux et applications.

Elle est en précommande, au prix de 35 euros. À ce prix, on peut même choisir la couleur.

Liens :

Le site de l’Arduboy
Acheter l’Arduboy
Vidéo de présentation
Guide de démarrage pour programmer l’Arduboy

Source toolinux.com

Publié dans Non classé | Tagué , | Laisser un commentaire

Qu’est-ce que Ryzom ?

Ryzom est un MMORPG de science-fantasy basé sur un monde vivant unique : une planète-plante aux paysages envoûtants, sauvage, peuplée de mille dangers. Vous pouvez y incarner une des quatre races humanoïdes du jeu, contribuer à la reconquête de leur civilisation perdue et influer sur l’évolution du monde.

Jeu sandbox au PvP consensuel, au roleplay très présent et à la communauté mature, Ryzom a la spécificité de ne pas limiter ses personnages en classes et dispose d’un système évolué de récolte et d’artisanat. L’alignement des personnages sur une des nations et factions proposées peut évoluer pour mieux suivre le roleplay de chacun.

Bande-annonce : https://www.youtube.com/watch?v=oZVKC5oAk9M

Timaris

Données techniques

Ryzom est jouable sous Windows, Linux et Mac OS X. Son interface est disponible en allemand, anglais, espagnol, français et russe.

Tarifs

Ryzom est jouable en version gratuite jusqu’au niveau 125, sans limitation de temps.

Plusieurs tarifs d’abonnement sont proposés pour accéder à la version complète qui offre la possibilité d’atteindre le niveau 250, davantage de moyens de stockage et double la vitesse d’acquisition des points d’expérience.

Kami

Particularité

Ryzom est l’un des rares MMORPG commerciaux à être entièrement open source : client, serveur, outils, et média, ce qui offre aux joueurs une opportunité unique de s’impliquer dans le développement du jeu, notamment à travers des projets libres Ryzom Core et Ryzom Forge.

Logo Ryzom Core

Logo Ryzom Forge

Leanon Dress process test

Principales améliorations effectuées à l’occasion de la sortie de Ryzom sur Steam

Améliorations visuelles

  • Améliorations du rendu (FXAA, filtrage anisotrope, bloom amélioré) ;
  • Correction et régénération de toutes les textures ;
  • Support d’Optimus pour les cartes NVIDIA.

Améliorations techniques

  • Utilisation d’OpenGL comme pilote 3D par défaut pour toutes les plateformes et cartes graphiques ;
  • Mise à jour de toutes les bibliothèques externes ;
  • Support du 64-bits et des dernières versions de toutes les plateformes ;
  • Amélioration du support des compilateurs (GCC 5, MinGW, Visual C++ 2012, 2013 et 2015) ;
  • Amélioration du support du HTML dans le jeu (nouvelles balises, suppression de la dépendance à libwww, correctifs, etc.) ;
  • Nouvelle version multiplateforme du programme de configuration ;
  • Support du format GIF ;
  • Support des noms de fichiers unicodes sous Windows.

Dirigeant zoraï

Amélioration de la sécurité

  • Hachage des mots de passe en SHA-512 au lieu de DES ;
  • Mise-à-jour du certificat SSL.

Confort et améliorations diverses

  • Amélioration du texte en jeu
  • Générateur aléatoire de nom lors pour la création de personnage ;
  • De nombreuses optimisations, améliorations et corrections de bugs ;
  • Correction de nombreux warnings ;
  • Utilisation de tous les coeurs par défaut ;
  • Détection de la quantité de mémoire disponible sur la carte graphique et utilisation de la qualité adéquate ;
  • Synchronisation verticale supportée sous toutes les plateformes ;
  • Utilisation de XAudio2 comme pilote audio par défaut sous Windows ;
  • Gros refactoring de l’interface afin de créer un éditeur WYSIWYG.

Kitins

Pour plus d’informations sur Ryzom, veuillez visiter http://www.ryzom.com ou rendez-vous sur la page Steam de Ryzom à l’adresse http://store.steampowered.com/app/373720/.

Source linuxfr.org

Publié dans Non classé | Tagué | Laisser un commentaire